Description

Documents

Avant sa fugue, Rimbaud admirait les poètes romantiques et les parnassiens… Dans « Ma Bohème », il leur fait un adieu à la fois moqueur et attendri... Et il se tourne déjà vers sa nouvelle méthode : celle du voyant !