Couverture du livre Tartuffe de Molière

* Video réservée aux abonnés

Molière, Tartuffe
Acte IV, scène 5
Explication linéaire



Introduction



À la cour de Louis XIV, certains religieux avaient de grands pouvoirs : Michel Le Tellier, un jésuite, était le confesseur de Louis XIV. Monseigneur Hardouin de Péréfixe de Beaumont, Archevêque de Paris parvint à faire interdire le Tartuffe de Molière dès le lendemain de sa première représentation publique.

Molière tente de désamorcer les critiques, dès la Préface, en expliquant qu'il n'attaque que les faux dévots :
J'ai mis tout l'art et tout le soin qu'il m'a été possible pour bien distinguer le personnage de l'Hypocrite d'avec celui du vrai Dévot.

Mais dans le contexte de l'époque, il était particulièrement subversif de jeter un soupçon de fausse dévotion sur des personnes qui étaient aussi proches de Louis XIV. Car, d'une certaine manière, la leçon donnée à Orgon dans la pièce est perçue comme un message séditieux envoyé au Roi.

En effet, dans notre scène, Orgon est tellement aveuglé par Tartuffe, qu'Elmire est obligée de mettre en place un stratagème pour dénoncer l'hypocrite. Elle le fait donc venir, et fait semblant de se rendre à ses avances, tandis que son mari est caché sous une table. C'est un moment clé de basculement, où Tartuffe laisse tomber son masque, cette fois-ci en présence du maître de la maison qui ouvre enfin les yeux.

Problématique


Comment le stratagème d'Elmire permet-il de disqualifier définitivement Tartuffe aux yeux d'Orgon ?

[...]



Soutenez le site et accédez au contenu complet.

⇨ Molière, Tartuffe - Acte III scène 5 (extrait étudié PDF)

⇨ Molière, Tartuffe ☁️ Acte IV scène 5 (nuage de mots)

⇨ Questionnaire pour l'analyse de texte

⇨ Molière, Tartuffe 🔎 Acte IV scène 5 (Explication linéaire PDF)