Couverture du livre Dom Juan de Molière

* Video réservée aux abonnés

Pendant le quatrième acte, Dom Juan a renvoyé M. Dimanche, son créancier, il a déçu son père, Dom Luis, et il a rejeté Done Elvire. Il a surtout rencontré la statue du Commandeur, un homme qu'il a jadis assassiné… Et qui l'a invité à dîner ! Mais voilà qu'au début du 5e acte il laisse entendre à Dom Louis qu'il souhaite revenir sur ses erreurs… Sganarelle et le spectateurs peuvent penser que Dom Juan va changer de vie !
Mais non ! La surprise est de courte durée, et Dom Juan s'empresse de détromper Sganarelle : il n'a pas l'intention de changer de vie, seulement, il va désormais la dissimuler sous le masque de l'hypocrisie. En développant le thème baroque du theatrum mundi (le monde est un théâtre) Dom Juan vante les avantages du rôle de faux dévot.
Molière profite de cette tirade pour régler ses comptes avec les faux dévots, et aller encore plus loin que dans Tartuffe : si les hypocrites ne sont pas punis par la société, leur châtiment ne pourra venir que de Dieu lui-même.

[...]



Soutenez le site et accédez au contenu complet.

⇨ Dom Juan, extrait de l'Acte V, scène 2 (l'hypocrisie)

⇨ Molière, Dom Juan, Acte V, scène 2 - Thèmes

⇨ Questionnaire pour l'analyse de texte