Couverture du livre Dom Juan de Molière

* Video réservée aux abonnés

Acte I, scène 2, chacun est impatient de voir le personnage paraître sur scène. Pour l'instant, nous ne savons que ce que Sganarelle a pu révéler à Gusman :
— Tu vois en Dom Juan, mon maître, le plus grand scélérat que la terre ait jamais porté, un enragé, un chien, un diable, un Turc, un hérétique, qui ne croit ni Ciel, ni Enfer, ni loup-garou [...] »

Maintenant, Molière va laisser la parole à Dom Juan, qui va faire l'éloge de l'inconstance. Pour Molière, tout l'art de ce passage consiste à faire le portrait d'un personnage à la fois redoutable, convaincant, et dangereux pour la société, égoïste et sans limites.
La réaction de Sganarelle est révélatrice :
— Ma foi ! j’ai à dire…, je ne sais ; car vous tournez les choses d’une manière, qu’il semble que vous avez raison ; et cependant il est vrai que vous ne l’avez pas. »

[...]



Soutenez le site et accédez au contenu complet.

⇨ Dom Juan, extrait de l'Acte I, scène 2 (éloge de l'inconstance)

⇨ Molière, Dom Juan, Acte I, scène 2 - Thèmes

⇨ Questionnaire pour l'analyse de texte