Description

Documents

Nous sommes en août 1817. Lamartine se rend au lac du Bourget, mais Julie Charles qui devait le retrouver n'a pas pu venir : malade, phtisique, ses jours sont menacés. Le poète écrit alors ce poème : il y réfléchit à la nature éphémère de la vie et du bonheur, et demande à la Nature d'en garder le souvenir.
Comment ce poème transmet-il les émotions provoquées par l'absence de l'être aimé, tout en proposant une réflexion profonde sur le temps qui passe ?