Description

Documents

Le salon de Danaé dans le palais du roi, à Madrid. Ameublement magnifique dans le goût demi-flamand du temps de Philippe IV. À gauche, une grande fenêtre à châssis dorés et à petits carreaux. [...] Au fond, [...] une large porte [...] s'ouvre sur une longue galerie. [...] Une table, un fauteuil, et tout ce qu'il faut pour écrire.

Comme dans tous ses drames, Victor Hugo tient à créer une couleur locale et historique. Dès le début, il nous plonge sous le règne de Charles II, après Charles Quint. L’Espagne subit une période de décadence après l’âge d’or des grandes découvertes.

Don Salluste s’adresse à son valet Gudiel, que Victor Hugo invente tardivement, pour rendre cette scène d’exposition plus naturelle, et surtout, plus informative. Le spectateur va tout de suite se faire une idée sur ce personnage sombre.